Génération 2024 : Parcours sportif pour les 201 et 101

Le lundi 5 octobre, sous un soleil radieux, les 2 classes  201 et 101 se sont confrontées sur un parcours sportif dans le lycée de 13h à 16h, moment d'intégration et de partage apprécié par tous, participants et encadrants. Au menu 5 ateliers : le relais obstacles en binômes nécessitant coordination et concertation ; le carré, jeu stratégique ; le guide à l 'aveugle, confiance et communication indispensables ;  le biathlon alliant vitesse et précision et le golf ultimate avec lancé de cerceaux mobilisant adresse et concentration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici un florilège du ressenti des élèves de 201 :

 

«  La cohésion au sein des équipes nous a permis de choisir un référent du niveau supérieur pour éventuellement nous aider dans l'établissement. »

Valentine DOS SANTOS

 

« Cette manifestation a pour intérêt de créer des liens avec la composition d'équipes mixtes, de sexes et de niveaux. »

Maëlie FERRIE

 

« Regrouper les classes sportives, seconde et première, permet de développer un esprit de compétition tout en se respectant les uns les autres. »

Théo MARTINEU

 

«  L'intérêt de cette manifestation à 2 classes est de faire en sorte que des personnes d'âge et de niveau différents s'entendent et fassent fonctionner un groupe en utilisant la solidarité, l'entraide et le respect qui sont des valeurs importantes dans le sport comme dans la vie en société. »

Germain CLERGUE

 

« Le plus gros enjeu selon moi est la communication. Même si on ne se connaissait pas tous on avait le même but : faire en sorte que notre équipe soit meilleure que les autres. »

Elina CHOBRIAT

 

« Les obstacles en binômes est un exercice très amusant et collectif car il fallait être synchronisé et se parler. »

Lucie DANJARD

 

« Le guide à l'aveugle est un atelier sympathique où on a les yeux bandés et on doit passer de cerceaux en cerceaux grâce aux indications des autres membres de l'équipe. »

Lou ANGONIN

 

« On a pu relâcher la pression des cours ! »

Morgane COLLARD

 

« Même avec la COVID et les différences de compétences nous avons montré que nous pouvons rester soudés. »

Dylan BERNARD

Tags: