L’Orientation après la terminale Générale ou Technologique

 

 

 

 

 

 

  • PARCOURS SUP

 

 

 

Généralités :

 

PARCOURS SUP est la plateforme à utiliser pour procéder à sa demande d’orientation dans le supérieur.

Cette plateforme a ouvert cette année en décembre et permet dans un premier temps grâce à un puissant moteur de recherche de rechercher des formations selon les gouts, les capacités...Il permet aussi de voir sur certaines formations du supérieur les attendus et les préconisations sur les spécialités qui permettront une meilleure réussite dans ladite formation.

Il est possible de postuler sur parcours sup pour des formations en alternance si elles sont inscrites dans la plateforme. Il est également possible qu’il existe des formations qui ne sont pas référencées sur parcours sup.

Il est possible de faire 10 vœux sur parcours sup pour l’orientation et décliner des sous vœux proches du vœux initial.

Les vœux qui sont formulés ne sont pas classés par ordre de préférence et de multiples affectations sont possibles. Le choix devra se faire dans un délai très court pour valider l’affectation aussi, il est conseillé d’établir une hiérarchie des vœux en amont dans l’esprit de chacun et chacune afin de ne pas douter trop longtemps au moment du choix définitif.

 

Le calendrier :

 

Le calendrier pour découvrir parcours sup, s’inscrire sur la plateforme et recevoir la notification d’affection  en page d’accueil.

Vous pouvez également le trouver en lien ci-dessous

 

https://www.parcoursup.fr/

 

  • Les autres supports pour réussir son orientation dans le supérieur

 

Savoir bien se connaitre :

 

Le choix des études à poursuivre doit se faire en mesurant les éléments suivants :

  1. Le goût :

La diversité des enseignements qui étaient la règle dans le second degré va sensiblement se réduire pour se concentrer sur certains domaines. Il parait donc évident qu’il est nécessaire d’apprécier l’enseignement disciplinaire dans lequel vous allez vous diriger.

Le deuxième point qui a été déjà réfléchi à l’entrée du lycée est le goût pour les études elles-mêmes. Combien de temps pensez vous poursuivre des études ou dans le doute ne vaut-il pas mieux prendre un parcours diplômant par étape.

La longueur des études entreprises ne sont pas identiques selon que vous choisissez les grandes Ecoles, les université (études longues 5 années au minimum) ou un BTS ou IUT où les études peuvent être sanctionnées par un diplôme à BAC +2 avec une poursuite d’étude possible.

  1. Le potentiel :

Pour réussir ses études dans le supérieur, il faut avoir une bonne connaissance de soi.

Il faut viser une poursuite d’étude en adéquation avec son potentiel et ses goûts.

Sur le lycée Paul Sabatier, il est fréquent que nos élèves manquent d’ambition.

Peu sont les élèves qui se positionnent sur des poursuites d’études au-delà de leur potentiel.

Afin que chacun de nos élèves se positionnent dans un parcours qui lui corresponde en termes de capacité intellectuelle de nombreuses ressources humaines sont à leur disposition durant la totalité de leur scolarité au lycée parmi lesquelles : Les professeurs principaux, les professeurs de la discipline qu’il souhaitent poursuivre dans le supérieur, les CPE, La Direction et bien entendu les psychologues de l’Education (ex Conseiller d’orientation) qui sont encore plus dans l’expertise.

  1. Le Kiosque de l’orientation et le site du lycée :

Les élèves ont à leur disposition au CDI un kiosque de l’orientation qui regroupe toute la documentation nécessaire pour s’informer, choisir et réussir son orientation. Il faut solliciter les documentalistes pour y avoir accès.

Sur le site du lycée, nous avons créé à l’intérieur même de ce module Orientation, une rubrique nommée Portes ouvertes, forums, Ecole du supérieur pour proposer des dates soit pour de participer à des portes ouvertes ou(et) à des stages en immersion.

  1. La réorientation en classe de terminale en cours d’année :

Un dispositif de stage en entreprise pour intégrer en cours d’année un apprentissage est possible. Pour cela, il faut solliciter le Professeur Principal ou le CPE de la classe.

Nous favoriserons cette possibilité essentiellement pour les élèves en rupture ou (et) échec scolaire qui ont eu une réflexion suffisante pour choisir cette voie et nous établirons une convention courte avec une entreprise pour valider le choix et se projeter sur un apprentissage.

 

 

                                                                      Le Proviseur

                                                                      E.Gélis