Le parcours scolaire après une première générale et technologique

classe de première.pngQuels choix possibles après la première  :

 

 

 

Généralités

 

Il n’y a pas de procédures d’orientation prévue après l’année de première.

Il est néanmoins possible sous certaines conditions de faire une demande de la voie technologique vers la voie générale et vice-versa. Il faudra se rapprocher du professeur principal pour envisager une telle démarche.

La règle générale reste le passage de la première générale vers la terminale générale et de la première technologique vers la terminale technologique.

Il est néanmoins indispensable durant l’année de première de travailler à son parcours post terminale dans le supérieur. Pour cela, dés l’ouverture de parcours sup en décembre, il faut aller voir les formations proposées en activant le moteur de recherche. Il faut également profiter des contenus proposés par le lycée durant les semaines de l’orientation.

 

Les choix possibles

 

En terminale générale le choix des 2 spécialités doit répondre à la préparation de l’orientation.

 Nous proposons dans le cadre d’un enseignement optionnel qui ne peut être pris qu’en terminale les choix suivants :

- Les Maths Expertes pour les élèves dont les mathématiques resteront le fondement de leur parcours futur et qui doivent conserver la spécialité Mathématiques débutée en première.

- Les Maths complémentaires pour ceux qui abandonneront les mathématiques en fin de première mais qui souhaiteraient garder un contact étroit avec cette discipline pour leur parcours dans le supérieur.

 - Le Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain.

Ces 3 enseignements optionnels seront dispensés à hauteur de 3h et ne pourront pas être cumulés.

Vous trouverez ci-dessous les contenus succincts de ces 3 enseignements optionnels avec un lien pour l’accès au contenu complet du programme.

 

Maths  Expertes 

L’enseignement optionnel de mathématiques expertes est destiné aux élèves qui ont un goût affirmé pour les mathématiques et qui visent des formations où les mathématiques occupent une place prépondérante. Il permet d’aborder de façon approfondie d’autres champs d’étude que ceux proposés par l’enseignement de spécialité. Il est conçu à partir des intentions suivantes : - permettre à chaque élève de consolider les acquis de l’enseignement de spécialité de première, de développer son goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les objets afin qu’il puisse faire l’expérience personnelle de l’efficacité des concepts mathématiques et de la simplification et la généralisation que permet la maîtrise de l’abstraction ; - développer des interactions avec d’autres enseignements de spécialité ; - préparer aux études supérieures. Le programme de mathématiques expertes définit un ensemble de connaissances et de compétences, réaliste et ambitieux, qui s’appuie sur le programme de la spécialité de classe de première dans un souci de cohérence, en réactivant les notions déjà étudiées et en y ajoutant un nombre raisonnable de nouvelles notions, à étudier de manière suffisamment approfondie.

 

Lien programme : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=144014

 

 

Maths complémentaires

L’enseignement optionnel de mathématiques complémentaires est destiné prioritairement aux élèves qui, ayant suivi l’enseignement de spécialité de mathématiques en classe de première et ne souhaitant pas poursuivre cet enseignement en classe terminale, ont cependant besoin de compléter leurs connaissances et compétences mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en particulier en médecine, économie ou sciences sociales. Le programme de mathématiques complémentaires s’appuie sur le programme de spécialité de mathématiques de la classe de première qu’il réinvestit et enrichit de nouvelles connaissances et compétences mathématiques, elles-mêmes reliées à des thèmes d’étude où les notions sont mises en situation dans divers champs disciplinaires.

 

Lien programme : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=144045

 

 

Droit et Grand enjeux du monde contemporain.

L’enseignement de Droit et grands enjeux du monde contemporain vise à élargir les perspectives des élèves de terminale. L’objectif est de leur faire découvrir les instruments du droit – normes, institutions, métiers –, son rôle social, ainsi que la méthodologie du raisonnement juridique. En partant du droit positif et de la façon dont il contribue à structurer les grands enjeux politiques, économiques et sociaux contemporains, il s’agit d’aborder certains grands thèmes du monde contemporain, non en eux-mêmes, comme ils peuvent l'être dans d'autres matières, mais à travers la façon dont ils sont saisis par le droit. L’objectif de cet enseignement est moins d’offrir une anticipation d’une première année de droit à l’université – quoiqu’il puisse susciter chez certains élèves le goût d’une telle orientation à l’avenir – que de donner aux élèves l’occasion de réfléchir à l’existence et à l’utilité des normes juridiques, à leur portée sociale, à leur vertu pacificatrice, aux conditions de leur adoption et à celles de leur application. Le choix a été fait de partir de questions concrètes qui mettent en scène des situations réelles afin d’identifier comment le droit y est présent et avec quels instruments, quels résultats et quelles limites il y répond. La diversité des métiers du droit et leur évolution ainsi que les principales caractéristiques des formations spécialisées conduisant à ces métiers seront abordées au travers de l’étude des questions, à travers des exemples concrets ainsi que les principales caractéristiques des formations spécialisées conduisant à ces métiers. Cet enseignement a pour finalités de : - contribuer à la formation de l’élève afin de lui permettre de devenir un citoyen éclairé par la découverte de l’environnement juridique dans lequel il évolue ; - comprendre le sens de la règle de droit pour en percevoir l’utilité en lien avec d’autres champs disciplinaires ; - favoriser la construction de l’esprit critique de l’élève par l’acquisition de la rigueur nécessaire à l’expression d’une pensée éclairée ; - permettre la découverte des métiers du droit et ainsi contribuer à la réflexion autour du parcours d’orientation de l’élève. La démarche proposée ainsi que les finalités retenues supposent, pour être enseignées, des qualifications juridiques particulières. Dès lors que cette condition sera remplie, cet enseignement apportera aux élèves une compréhension réaliste des problèmes traités par le droit au regard des évolutions contemporaines de la société.

 

Lien programme : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=143998

 

 

 Liens possibles avec l’enseignement supérieur

 

       

        

                             

 La filière technologique :

 

Pour la filière STMG, il y a en terminale un choix à faire entre les 4 dominantes ci-dessous :

Mercatique, Ressources Humaines, Sciences Informatique de Gestion, Gestion Finances.

Il n’y a pas de choix à faire pour les spécialités puisque la 1ère est l’économie Droit et la 2ème regroupe le management, science de gestion et du numérique et l’enseignement spécifique choisi.

En fonction des demandes sur l’enseignement spécifique, la sélection se fera sur l’assiduité en classe, le profil de l’élève et le comportement au lycée.

 

Vous pouvez consulter également le site : http://www.horizons2021.fr/ pour avoir encore plus éléments sur le choix des spécialités et des poursuites d’études pour les filières générales et technologiques.

 

                                                                  Le Proviseur

                                                                  E.Gélis